5 règles basiques pour un régime facile

Je n’ai jamais été un grand fan du mot régime. Je fais partie de ceux qui pensent qu’une alimentation saine devrait être un mode de vie et non un ensemble de règles diététiques strictes et compliquées, souvent difficile de maîtriser.

Ce que je veux, c’est vous donner des conseils nutritionnels faciles à suivre qui sont tous en phase avec mon sentiment général que toute alimentation devrait être guidée par la modération et l’équilibre, et que vous ne devriez jamais vous sentir coupable lorsque vous vous accordez un plaisir “cochon” occasionnel.

Ce n’est pas parce que ces “règles” sont basiques qu’elles sont inefficaces. Pour plus d’astuces sur le régime facile, je vous invite à consulter mon site http://regime-facile.fr/. En attendant de vous y voir, voici mes 5 astuces.

#1 Manger consciemment.

Nous savons tous que nous ne devrions pas manger plus de nourriture que nécessaire, mais combien sommes-nous réellement à le faire ? C’est pourtant très simple : mangez quand on a faim, s’arrêtez quand on est rassasié.

Intuitivement, cela a du sens. C’est l’une des règles diététiques les plus simples qui existent, alors pourquoi est-ce un problème pour tant de personnes ?

Nous savons tous que les aliments transformés ne sont pas bons pour nous, mais nous faisons rarement le point sur la situation.

Les aliments transformés peuvent mettre à mal votre système hormonal. Une hormone qui peut être affectée par ce désordre est la leptine, qui indique envoie au cerveau le message que l’on est rassasié.

Si vous souffrez de résistance à la leptine, votre cerveau ne reçoit pas ce signal, ce qui vous fait manger beaucoup plus que vous ne le devriez.

Vous pouvez restaurer votre fonction hormonale avec un régime alimentaire approprié, mais en attendant, vous devriez essayer de manger consciemment et prêter attention à la quantité de ce que vous mangez.

Posez-vous ces questions lorsque vous vous asseyez à table :

  • ai-je vraiment faim ?
  • est-ce que je veux vraiment manger ça ?
  • suis-je stressé/ anxieux ?
  • est-ce que je cherche à combler un autre vide ?

Manger en pleine conscience est un grand pas vers le maintien d’un régime alimentaire sain et vous aidera à vous assurer que vous mangez ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin. C’est l’un des grands avantages du jeûne intermittent, il vous aide à devenir plus attentif à ce que vous mangez.

La règle est simple, l’appliquer un peu moins, mais cela vaut la peine.

#2 : Se concentrer sur les végétaux

Le fondement dune alimentation saine est le suivant : manger principalement des végétaux.

Je ne suis pas en train de vous dire de virer végétalien, vous avez le droit d’apprécier de manger de la bonne viande de qualité.

Mais le fait est que si vous regardez la science de plus près, vous constaterez que ce qui nous maintient en bonne santé et prévient des maladies, c’est un “régime” bourré de fruits et légumes . C’est aussi simple que ça.

Le problème est que la plupart d’entre nous mangent de la viande à chaque repas, ainsi que plusieurs portions d’aliments sucrés et/ou transformés tout au long de la journée. Nous ne donnons tout simplement pas à notre corps ce qu’il attend vraiment de nous pour fonctionner de manière optimale.

La règle, des assiettes pleines de couleurs avec au moins deux tiers remplis de légumes.

#3 Couvrez vos bases

Un grand nombre de problèmes de santé courants (envies de fumer, manque d’énergie, etc) peuvent être le simple résultat de carences en micronutriments de base. Vous pourriez manquer de calcium, de fer, de magnésium ou d’un autre nutriment, et c’est peut-être simplement la racine tous vos problèmes.

C’est d’ailleurs ce qui explique la triste explosion des compléments alimentaires, je dis bien triste, car souvent les gens se ruent sur les comprimés vendus en pharmacie plutôt que sur les brocolis bio du primeur local…

Votre source de nutriment doit venir de votre régime alimentaire. Si c’est le cas, il n’y a aucune raison d’être carencé, c’est finalement très rare sauf conditions médicales exceptionnelles ! Cela nous amène à la règle #4.

#4 Supplémenter, ne jamais substituer

Tout est dans le mot, un complément alimentaire ne doit pas faire plus que de compléter, en aucun cas remplacer. Ca parait basique comme ça, mais à voir certains…

Malheureusement, beaucoup de gens croient que s’ils tirent leurs nutriments des pilules, et que de fait, ils n’ont pas besoin de les trouver dans leur nourriture. Ils ne peuvent pas avoir plus faux sur toute la ligne.

La supplémentation peut s’avérer nécessaire dans certains cas, et votre docteur peut vous la prescrire, mais elle ne remplacera jamais une bonne alimentation saine. Par exemple, si vous prenez de fortes doses de suppléments de vitamine C, votre corps reconnaîtra toujours les nutriments présents dans les aliments avant tout supplément.

En ce qui concerne les compléments alimentaires, je vous recommande une bonne enzyme digestive, ainsi qu’un bon probiotique et éventuellement du l’huile de poisson.

C’est tout, surtout pas de multivitamines !

#5 : Planification + Préparation = Succès

Une des règles les plus importantes et les plus négligées.

Vous pouvez ne rien y comprendre en nutrition, le simple fait d’avoir la rigueur de prendre quelques heures chaque semaine pour planifier planifier vos repas à venir vous donnera une longueur d’avance sur ceux qui s’y connaissent, mais ne le font pas.

L’avantage d’avoir un bon planning de repas à suivre, c’est que vous savez exactement quoi manger et quand le manger, pas de place à l’improvisation et aux repas minute qui finissent en catastrophe calorique. De plus, vous aurez toujours sous le coude quelque chose de sain et délicieux.

Pensez à votre journée classique, votre boss vous a soulé, vous rentrez chez vous après une longue journée de travail, et vous ressentez encore le stress de tout ce que vous avez enduré au cours des dernières heures. À ce stade, la dernière chose dont vous avez envie est de préparer quelque chose de sain à manger. Votre volonté est abattue et vous êtes beaucoup plus susceptible de succomber à la malbouffe pour apaiser votre faim.

Plus jamais de ça !