Mal au dos : quand faut-il consulter ? Comment prendre soin de son dos ?

Bien souvent notre dos souffre mais on ne l’écoute pas. Et si on en prenait soin ? Quand faut-il consulter avant d’être bloqué ? Quels traitements ? Comment prendre soin de son dos ?.

Que veut dire le mal au dos ?

Le mal au dos désigne, le plus souvent, une douleur ressentie dans le bas du dos ( c’est-à-dire la région lombaire) on parle alors de lombalgie. Dans la plupart des cas, il d’agit d’une lombalgie aiguë ou lumbago, qui disparaît spontanément en deux ou trois jours et quelques antalgiques. Ces lumbagos surviennent souvent après une mauvaise utilisation du dos lors de mouvements (bricolage, jardinage, sport ou activités ménagères) ou du port de charges lourdes.

Mal au dos : dans quel cas consulter ?

Mal au dos : quand faut-il consulter ? Comment prendre soin de son dos ? Il faut consulter son médecin traitant si cette douleur lombaire dure après trois jours de repos. Le médecin traitant cherchera d’abord à éliminer une pathologie sous-jacente (comme une infection, un rhumatisme ou une tumeur) avant de conclure à une banale lombalgie commune qui sera traitée par des thérapeutiques individuelles : antalgiques ou anti-inflammatoires.

Quand le médecin rhumatologue intervient-il ?

C’est le médecin traitant qui oriente son patient vers un rhumatologue, habitué aux techniques ostéopathiques qui sont sans danger à condition d’être pratiquées par un médecin compétent dans ce domaine.

Enfin, le médecin traitant pourra demander au rhumatologue de pratiquer une ou deux infiltrations, faire des élongations ou conseiller le port d’une ceinture lombaire.

Après le traitement de cette phase aiguë, le patient pourra être orienté, si besoin, vers un kinésithérapeute qui apprendra le respect des règles d’hygiène posturale et entreprendra une rééducation visant à un renforcement musculaire, surtout de la sangle abdominale. Il est surtout important de ne pas laisser évoluer cette lombalgie aiguë vers une lombalgie chronique, source d’arrêts de travail répétés.

Quels sont les facteurs de risque ?

La sédentarité, le surpoids, le port de charge lourdes, les mauvaises positions au travail… tout ce qui sollicite excessivement le dos. Il ne faut pas oublier non plus certaines pratiques sportives comme le jogging sur surface dure, le tennis et le ski alpin.

Quels sport privilégier ?

Il est conseillé de se tourner vers la natation, la marche à pied ou le vélo (Quels sont les bénéfices de l’activité physique), en commençant progressivement et en étant régulier.

Quels gestes préventifs adopter chez soi pour prendre soin de son dos ?

Il faut garder le dos droit lors des gestes quotidiens donc plier les genoux, ne pas se pencher en avant pour soulever une charge : quand vous soulevez votre enfant de 10 kilos, votre dos, lui, subit 100 kilos de pression !.

Côté ménage ou jardinage, adoptez la fente avant : il s’agit de plier la jambe avant et de tendre la jambe arrière pour garder le dos bien droit. Pour tous les travaux près du sol, que ce soit à la maison ou à l’extérieur, posez un genou à terre. Enfin, en soirée, évitez de vous endormir devant la télé sur le canapé, vous éviterez ainsi un réveil douloureux des lombaires. Voici d’autre informations pour soulager votre mal de dos.