Jambes lourdes : œdème, circulation veineuse

Les veines ont pour fonction de ramener le sang vers le cœur. Pour que le sang ne stagne pas dans les jambes, elles sont munies de valvules anti reflux qui obligent le sang à circuler de la périphérie vers le centre de l’organisme, c’est à dire vers le cœur.

Quand le système valvulaire est défaillant, le sang stagne dans les jambes : on parle alors d’insuffisance veineuse.

Ce dysfonctionnement veineux peut être congénital ou acquis.

En France, près de 20 millions de français se plaignent de problèmes de circulation veineuse au sens large. Les femmes sont plus atteintes que les hommes.

Jambes lourdes : œdème, circulation veineuse

Pour désigner le retour veineux difficile, trois expressions sont couramment utilisées : maladie veineuse, insuffisance veineuse, jambes lourdes.

Au jour le jour, un mauvais retour veineux se manifeste surtout par la sensation de jambes lourdes, fourmillement, sensations de crampes nocturnes, gonflement des pieds et des chevilles (oedème)…

La maladie veineuse est souvent bénigne, mais elle mérite d’être surveillée à cause des complications qu’elle peut entraîner. On parle de jambes lourdes quand les mollets, essentiellement, paraissent pesants et tendus.

Bon à savoir : les sensations de lourdeur sont plus importantes :

  • en fin de journée
  • en période prémenstruelle
  • en période chaude
  • en position debout prolongée

Elle sont soulagées par la marche et la position jambes allongées.

Jambes lourdes l’œdème

Le terme médical ” œdème “définit l’infiltration des tissus par un liquide.

La localisation de l’œdème dans les jambes est la plus fréquente; si, dans la plupart des cas, les problèmes de jambes gonflées sont dus à une insuffisance veineuse, certains peuvent avoir des causes sérieuses (thromboses veineuses, problèmes cardiovasculaires, allergiques, …) qui nécessitent une prise en charge médicale.

Attention : si une seule jambe est atteinte, il faut penser à un problème veineux profond (phlébite). Dans ce cas, l’œdème est accompagné d’une douleur intense. Consultez rapidement votre médecin.

L’insuffisance de circulation veineuse est favorisé par :

  • les antécédents familiaux ; c’est le facteur de risque le plus important.
  • le sexe : les problèmes de circulation sanguine sont plus fréquents et plus précoces chez les femmes.
  • le surpoids et l’obésité.
  • la grossesse : la sensation de jambes lourdes est probablement liée aux changement hormonaux et, plus tard dans la grossesse, au poids de l’utérus qui comprime les veines abdominales.
  • la station debout prolongée.
  • l’exposition prolongée à une source de chaleur.
  • la sédentarité.

Prévenir le phénomène de jambes lourdes

Conseils utiles à faire et à éviter pour lutter contre la stase du sang dans les veines de vos jambes :

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée .
  • Surélever les jambes au repos, notamment en plaçant des cales (environ 10 cm) sous les pieds de votre lit.
  • Pratiquer une activité sportive régulière et modérée (marche, vélo…).
  • Favoriser une alimentation équilibrée pour éviter la constipation.
  • Se doucher les jambes à l’eau froide, matin et soir, du bas des mollets vers le haut des cuisses : le froid est vasoconstricteur, il ressert les vaisseaux, les dynamises et permet de réduire la stase veineuse.
  • Porter des chaussures “ni trop hautes ni trop basses”, 2 cm est la hauteur de talons conseillée, cela permet un bon retour veineux.
  • Se masser les jambes du bas vers le haut, avec ou sans soins spécifiques, pour réactiver la circulation.
  • Marcher et bouger : les muscles, en se contractant, activent la circulation sanguine. Sont à privilégier : la marche rapide (si possible 30 minutes par jour), la natation, la randonnée, le vélo en terrain plat…