Covid 19 : les aliments qui boost notre système immunitaire

Au niveau mondial, le seuil des 3 millions de personnes infectées par le covid-19 vient d’être dépassé. Dans 80 % des cas, les victimes n’ont eu aucun symptôme ou ont eu des symptômes comparables à une grippe. Néanmoins, dans 20 % des cas, il y a eu des formes sévères du virus, menant ainsi à des hospitalisations.

Notre alimentation joue un rôle déterminant selon les dernières études portant sur près de 2000 personnes malades. Il est donc conseillé en cette période de confinement de faire attention à son alimentation et de privilégier certains aliments qui aident à renforcer notre système immunitaire.

Comment se prémunir du coronavirus ?

Pour diminuer les risques de contamination du covid-19, les principales mesures consistent à respecter la distanciation sociale. Il faut veiller à respecter une distance de sécurité entre chaque personne d’au moins un mètre et porter un masque, des lunettes de protection ou encore des visières de protection.

En effet, la propagation du virus se fait à travers des gouttelettes produites lorsqu’une personne tousse, éternue, crache, et même lorsque l’on parle. Le coronavirus rentre dans l’organisme humain à travers les muqueuses des yeux, du nez et de la bouche principalement. La contamination peut être directe ou indirecte, lorsqu’on porte ses mains sur ces muqueuses après avoir touché des zones souillées. Il est donc essentiel de fabriquer son propre masque ou sa visière de protection, de les acheter dans les commerces habilités à les vendre comme ici.

Néanmoins, il est aussi très important d’adapter notre régime alimentaire pour améliorer le système immunitaire.

Comment améliorer son système immunitaire ?

Il n’y a pas d’aliments miracles pour lutter efficacement contre le coronavirus. En revanche, d’après plusieurs spécialistes, dont le docteur Didier Chos, président de l’Institut européen de diététique et de micronutrition (IEDM), il est recommandé de privilégier certains aliments connus pour leur apport en vitamines A, C et D. De plus, l’apport en minéraux essentiels au système immunitaire comme le fer, le sélénium et zinc est lui aussi important.

En effet, le système immunitaire est la première barrière dont dispose le corps pour se protéger des éléments étrangers. Il est capable de reconnaître et de détruire tout élément considéré comme « non-soi » à l’aide, notamment, des globules blancs produits par des cellules-souches au sein de la moelle osseuse.

La vitamine A

La vitamine A est présente dans l’organisme sous forme de rétinol, de rétinal, d’acide rétinoïque ou de palmitate de rétinyle. Parmi ses nombreux bienfaits, elle stimule la production de globules blancs et d’anticorps. Ces deux agents permettent l’élimination de nombreux agents pathogènes comme les virus, les bactéries, les champignons ou les parasites.

On trouve des quantités importantes de cette vitamine dans le lait, les œufs, et certaines viandes, mais aussi dans les carottes, les abricots, les kakis ou les épinards.

La vitamine C

La vitamine C, ou acide ascorbique, contribue principalement à deux fonctions importantes dans le corps humain. D’une part, elle est nécessaire à la synthèse des globules rouges et contribue donc directement au développement du système immunitaire. Elle accélère le processus de cicatrisation des plaies sur la peau, qui constitue la première barrière du système immunitaire.
D’autre part, la vitamine C favorise l’absorption du fer contenu dans certains aliments. Elle dispose d’une action antioxydante, protégeant les cellules contre les dommages infligés par des espèces chimiques qui sont nocives pour le corps.

La vitamine C se trouve principalement dans les fruits et légumes comme les pastèques, les cerises ou les agrumes, mais aussi dans le fenouil, les poivrons ou les navets.

La vitamine D

D’après le Dr Brigitte Houssin, la vitamine D dispose « des propriétés analogues à celle d’un antibiotique naturel ». En effet, les globules blancs, et plus particulièrement les lymphocytes T, chargés d’apporter une réponse immunitaire cellulaire, ont besoin de trouver de la vitamine D puis de la fixer sur un récepteur afin de lancer leur processus de défense.

Par ailleurs, on remarque que les patients en ayant une quantité suffisante dans leur sang diminuent les risques de maladies cardiaques, d’infections et de dépression. La vitamine D est synthétisée à partir d’un dérivé du cholestérol, ou d’ergostérol, présent dans de nombreux aliments dont les œufs, certains poissons comme le saumon, les maquereaux ou les sardines, ainsi que dans les champignons.

Le fer

Le fer est un des sels minéraux présents dans notre corps qui est indispensable à la vie et s’inscrit comme un élément important dans la protection face aux menaces extérieures. En effet, il rentre dans le processus de fabrication des globules rouges présents dans le sang.

Le fer est présent en grande quantité dans les viandes et les poissons. On peut également le trouver dans certains aliments comme les lentilles, les graines de soja, les graines de sésame ou encore les épinards.

Le Zinc

Tout comme le fer, le Zinc est aussi un des sels minéraux présents dans notre organisme. Il est essentiel à l’activité de plus de 200 enzymes ayant différents rôles. Dans le cadre du système immunitaire, le zinc est un des composants permettant au corps de fabriquer des prostaglandines. Ces métabolites de l’acide arachidonique jouent un rôle dans la vasodilatation, dans le développement de plusieurs manifestations inflammatoires et sont responsables de la sensation de douleur.

Le Zinc permet aussi de stabiliser plusieurs hormones comme l’insuline, la gustine ou la thymuline. L’absence de régulation de celle-ci entraînant le diabète, une des pathologies pouvant aggraver la situation des personnes touchées par le covid-19, il est donc essentiel de ne pas manquer de ce sel minéral. On le trouve en grande quantité dans de nombreuses viandes, mais aussi dans le pain de seigle ainsi que le cacao.